Le Manoir de la Mure Chantois

Ce bâtiment datant de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe est un superbe exemple de l’architecture civile Renaissance.

La famille des La Mure Chantois, capitaines châtelains de Saint-Maurice, a délaissé le château froid et austère de la forteresse pour construire ce manoir en terrasse, confortable et bien orienté au sud.

Après la Révolution, le manoir fut vendu en lots et en 1852, Monsieur Nigay, qui était propriétaire de l’aile est, fit don de son lot à la municipalité pour qu’elle y installe une école.
La partie ouest de l’édifice était elle en mauvais état : au lieu d’entreprendre des réparations, le conseil municipal décida de détruire la partie endommagée. La surface dégagée devint ainsi cour de récréation pour les écoliers et la tourelle d’escalier fut mise en valeur.

Des éléments décoratifs sont visibles sur le tympan ouvragé de la porte d’entrée où les figures d’Adam et Eve sont sculptées dans le calcaire jaune, tandis que la tourelle d’escalier est ornée du blason des la Mure Chantois.

A l’intérieur, dans la salle René Robert, une intéressante cheminée inscrite aux Monuments Historiques présente deux versions du même visage, une version souriante et une version grimaçante.

Lors de la création de la commune de Saint-Jean-le-Puy en 1893, le village de Saint-Maurice-sur-Loire n’avait plus de local pour abriter sa mairie, le territoire communal ayant été divisé. La municipalité décida de s’installer dans le Manoir jusqu’en 1974, date à laquelle le bâtiment devint mairie annexe.

Le manoir est aujourd’hui le siège social de l’association des Amis de Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire.