Le lézard vert

Ce lézard, très fréquent au sud de la Loire, peut atteindre jusqu’à 40 cm. Si le mâle présente une coloration uniformément verte, la femelle est plus contrastée et peut être lignée de blanc ou de noir. Les jeunes sont de couleur marron avec une gorge verte. D’une manière générale, il apprécie la végétation basse et piquante où il trouve une alimentation abondante et de nombreuses cachettes en cas de danger.
Le lézard vert se nourrit de divers invertébrés : coléoptères, sauterelles, papillons, araignées. Il consomme parfois la pulpe des fruits tombés au sol.

Les genêts

Le secteur de St-Jean-St-Maurice-sur-Loire est situé géographiquement à la confluence de plusieurs zones climatiques : la zone atlantique, la zone continentale et la zone méditerranée 2, qui correspond à la zone de culture de la vigne.

Pour ces raisons, la flore sauvage y est très riche et variée et plus de 300 espèces ont été identifiées. Nous pouvons voir différentes plantes dénommées couramment « genêts » : le genêt poilu, le genêt des teinturiers, le genêt ailé, le genêt à balais, le genêt purgatif, ainsi que le genêt d’Espagne et l’ajonc d’Europe.

Le buis

Le buis, végétal particulièrement tenace et robuste, à l’odeur caractéristique, est un arbuste à feuilles persistantes de la famille des Buxacées, qui peut atteindre une hauteur de 5 à 6 mètres. Il produit au printemps des fleurs axillaires de petite taille, sans intérêt décoratif, mais appréciées par les abeilles. C’est une plante à croissance parfois très lente, qui peut vivre plusieurs siècles. Son bois est particulièrement dur, ce qui lui valut d’être utilisé comme matériau pour fabriquer des outils durant la préhistoire avant la maitrise du métal. Dans notre village, de nombreux chemins en sont bordurés.